Combien gagne un coursier à Paris ?

0
180

Pour le transport de colis ou de documents, les coursiers sont aujourd’hui très demandés. Ce métier, actuellement reconnu à part entière comme une profession, est rattaché à la Convention des transports routiers et des activités auxiliaires du transport. Cette convention se charge de la règlementation dans ce secteur, notamment en ce qui concerne les conditions de travail et la rémunération. Quelles sont les possibilités dans le métier de coursier et quel est le salaire moyen ?

Coursier, une profession à part entière

De nos jours, la rémunération au bon est interdite dans le territoire français. Désormais, les coursiers doivent être salariés sous un contrat à durée indéterminée par les sociétés ou les plateformes qui les embauchent. Ce métier est désormais reconnu comme il se doit et cela permet aux coursiers de bénéficier de tous les avantages que leur procure le statut de salarié. Pour les contrats à plein temps, la moyenne légale de travail est de 39 heures par semaine, sans excéder le temps de travail quotidien de 10 heures. Il est également possible de devenir coursier indépendant pour ceux qui préfèrent travailler à leur propre compte.

Le salaire d’un coursier dépend surtout de son statut. En effet, qu’il soit employé par une entreprise ou qu’il soit indépendant, chaque option offre ses avantages et ses possibilités.

Pour un coursier employé par une société

C’est le statut le plus courant. On trouve aujourd’hui de nombreuses sociétés de transport en France, qui proposent de nombreux services allant de la course pas chère à la mise à disposition d’un coursier urgent. En général, le salaire des coursiers varie selon leur ancienneté et leur compétence. Ainsi, un coursier débutant dans une entreprise peut gagner 1500 € par mois. Un coursier expérimenté et confirmé, quant à lui, peut gagner entre 2000 € et 2500 €. Les avantages dont bénéficient les coursiers salariés sont nombreux. Ils n’ont par exemple pas à rechercher des clients et leur statut de salarié leur offre une stabilité financière.

Pour un coursier indépendant

Il existe différentes options pour un coursier préférant travailler à son compte :

  • Être coursier indépendant : Un coursier indépendant peut travailler en sous-traitance pour des entreprises, mais il peut également avoir sa propre clientèle. On estime qu’un coursier indépendant à Paris peut gagner entre 2200 € et 3400 € par mois. Toutefois, la stabilité de ses revenus mensuels dépend surtout de sa capacité à fidéliser la clientèle et de la qualité de son travail. Les coursiers indépendants ont également l’obligation d’être affiliés aux caisses de retraite et de souscrire une assurance chômage.
  • S’établir en tant qu’auto-entrepreneur : L’auto-entrepreneur peut gagner environ 60 à 80 euros par jours en assurant une dizaine de courses. Cependant, des limites sont imposées en ce qui concerne le chiffre d’affaires annuel : il ne doit pas dépasser les 32900 €
  • Le statut d’entreprise : Ici, vous pouvez opter pour une EURL ou une SASU. Les formalités sont plus complexes, mais l’avantage est que vous avez la possibilité de protéger votre patrimoine personnel. De plus, aucune limitation de chiffres d’affaires n’est appliquée pour cette option.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here