Rénovation d’un bâtiment classé à Paris

0
511

Les monuments historiques et bâtiments classés à Paris sont légion ! Or, la rénovation d’un bâtiment classé à Paris peut s’avérer complexe. Quand on sait que de très nombreux immeubles haussmanniens parisiens sont protégés, on comprend que la problématique touche plus de propriétaires parisiens qu’on ne le croit ! Nous avons pu interroger l’entreprise DSD Rénov, société de rénovation immobilière patrimoniale en Île-de-France, pour évoquer ce sujet complexe.

Quels sont les bâtiments classés dans la capitale ?

Paris est une ville de patrimoine par excellence. Et pour cause, près de 1900 édifices parisiens sont protégés au titre des monuments historiques :

  • 450 édifices sont classés au titre de patrimoine historique. Ces bâtiments classés sont reconnus comme d’intérêt national, et protégés en tant que tels.
  • 1505 édifices sont inscrits au titre de patrimoine historique. Ces derniers sont donc reconnus comme d’intérêt régional ou communal.

À titre informatif, Paris est la ville française qui comporte le plus de monuments historiques, et cette seule commune héberge la moitié des monuments historiques d’Île-de-France !

Ces différents édifices ou bâtiments représentent un intérêt historique ou architectural, et portent donc le titre de monuments historiques.

Or, la rénovation d’un bâtiment classé est encadrée par différentes règles, que nous allons découvrir ensemble.

Les spécificités de la rénovation d’un bâtiment classé

Pour évoquer la restauration ou rénovation d’un bâtiment inscrit ou classé en région parisienne, nous avons interrogé l’équipe de DSD Rénov, une entreprise de rénovation francilienne notamment spécialisée dans les bâtiments patrimoniaux.

« La première chose à savoir est qu’un bâtiment classé doit être restauré ou rénové à l’identique, nous indique son équipe, inutile d’espérer moderniser un immeuble classé ou situé à proximité d’un monument historique ! Il faut aussi prendre en compte le fait que cette préservation peut représenter un coût important, car il est nécessaire d’utiliser des techniques et matériaux d’antan ».

Autre élément à savoir : une autorisation de travaux est toujours nécessaire pour rénover les parties extérieures d’un bien immobilier classé :

  • Pour un bâtiment inscrit, il faut systématiquement faire une déclaration préalable auprès de la mairie. On doit parallèlement remplir un formulaire Cerfa spécifique aux monuments historiques inscrits.
  • Pour un bâtiment classé, la démarche est plus complexe, puisqu’il faut s’adresser au DRAC d’Île-de-France, la direction régionale des affaires culturelles de la région. Cette dernière vous informera sur les différentes déclarations à réaliser.

« Le recours spécifique à un architecte du bâtiment de France n’est plus une obligation, nous indique DSD Rénov, mais il reste obligatoire de faire appel à un architecte qualifié. C’est particulièrement important sur un bâtiment classé, qui va exiger des compétences très spécifiques. »

Quelles aides pour la rénovation d’un monument historique parisien ?

Des travaux sur un bâtiment classé coûtent cher. « Le coût est plus élevé, car vous aurez toujours besoin d’un architecte, mais aussi et surtout de techniciens spécialisés. Le ravalement d’un immeuble haussmannien peut ainsi être deux fois plus élevé que le prix d’un ravalement d’immeuble moderne… et l’écart de prix est plus grand encore sur certains chantiers. ».

Heureusement, les propriétaires d’un monument historique peuvent toucher des subventions de la part de la DRAC, qui peuvent s’élever à :

  • 50 % du montant total des travaux pour un bâtiment classé.
  • 10 à 40 % du montant des travaux pour un bâtiment inscrit.

Les demandes de subventions se font en même temps que la déclaration des travaux, et le dossier doit absolument être réalisé avant le début des travaux.

Même avec les subventions, rénover un immeuble classé reste souvent nettement plus coûteux que des chantiers de rénovation plus simples.

Quelle entreprise pour la rénovation d’un bien immobilier classé ?

Pour rénover une maison ou un bâtiment classé historique, il est essentiel de faire appel à une société spécialisée.

Comme vu plus haut, l’intervention d’un architecte est essentielle, et obligatoire, pour un tel projet. C’est la garantie sine qua non pour que les demandes d’autorisations soient acceptées. Ce dernier va permettre de préparer un avant-projet qui respecte les préconisations des Bâtiments de France.

Il est également nécessaire de faire appel à une société capable de prendre en charge la rénovation patrimoniale, et de réaliser spécifiquement le type de travaux dont vous avez besoin. Il est donc nécessaire de faire appel à une société capable de réaliser la rénovation de bâtiments anciens.

N’oubliez pas que la qualité du chantier sera contrôlée à la fin des travaux, et qu’il est donc nécessaire d’assurer un travail de restauration ou de rénovation impeccable.